Category Archives: La vie de l’asso

Une nouvelle année de bons produits du collectif percheron!

Bonjour chers adhérents et chères adhérentes,

L’année dernière, vous avez pu profiter de bons produits du collectif percheron… Cette année, c’est encore possible ! Une distribution aura lieu le 14 octobre à 19h à l’Institut de Géographie. Mais il faut que vous passiez commande avant le 29 septembre! Pour les intéressés, veuillez nous contactez par mail pour recevoir toutes les informations nécessaires,

A bientôt,

Paris-terri1

Advertisements

Rendez-vous lundi 29 septembre pour réserver votre premier panier !

Chers tous,

Ça y est l’année universitaire est déjà bien entamée et comme promis Paris Terri1 continue les distributions hebdomadaires de paniers, en collaboration avec Patrick, agriculteur dont vous trouverez le portrait ici: https://paristerri1.wordpress.com/2014/02/19/les-legumes-de-patrick-et-stephanie

Cette année, les distributions auront lieu les LUNDIS de 15h30 à 20 h au quatrième étage de l’aile Soufflot au centre Panthéon . Mais ATTENTION à présent, tous les paiements devront nous parvenir le lundi précédant la distribution. Seuls les chèques seront acceptés afin de faciliter la gestion et le traitement des paiements de panier pour l’association.

Pour résumer : pas de panier réservé le lundi = pas de panier le lundi suivant.
C’est pourquoi nous vous donnons rendez-vous dès à présent le  29 Septembre, de 17H à 20H au local, afin d’adhérer à l’asso ( 5 euros espèces acceptées ) et de réserver vos paniers pour la première distribution qui aura lieu une semaine plus tard : le 6 octobre. Le prix des paniers reste le même : 10 euros. A bientôt !

l’équipe de Paris terri1

Nouvelle formule pour la chronique

Salut chers adhérents et chères adhérentes!

Une nouvelle année universitaire a commencé et elle annonce quelques changements notamment pour la chronique. Vous aviez l’habitude l’année dernière de lire une chronique par semaine. Cette année, nous avons décidé que chacun des membres du CA posterait une chronique par semestre, ce qui en fera cinq. Bien sur, si vous souhaitez écrire une chronique sur un sujet écologique qui vous intéresse, n’hésitez pas à nous la faire parvenir. Nous serons ravis de la poster sur le blog 🙂

Nous vous souhaitons une très bonne rentrée à tous et que la réussite soit avec vous,

Paris-Terri1

Les blettes

Voilà, une recette avec les côtes de blettes:

  • Ingrédients :

côtes de blettes(utilisez le vert des blettes pour une autre recette)
ail
échalote
tomates concassées(fraîches ou en boîte)
sel,poivre
huile d’olive
persil
jus de citron

  • Préparation :

Coupez les côtes de blettes en morceaux,les plonger dans une casserole d’eau bouillante salée et les faire cuire 30 mn (env).Ajouter un peu de jus de citron dans l’eau(cela évite aux blettes de noircir).

Egouttez les côtes de blettes dans une passoire.

Dans une casserole,faites revenir un peu d’ail et une échalote hachés dans de l’huile d’olive.

Ajoutez vos côtes de blettes dans la casserole,bien mélanger.Laisser cuire 5 à 10 mn,puis ajoutez les tomates concassées,du sel,poivre.

Couvrir et laissez mijoter encore 5 mn.

Parsemer de persil haché.

rcette trouvé ici!

Semaine du Développement Durable

Image

 

Venez nombreux!

Les fanes de radis

Aujourd’hui, on a une recette pour utiliser la partie verte du radis. C’est le pesto de fanes radis. Il y a plein des recettes sur l’internet, mais celui-ci est assez simple de faire et a l’air trop bon.

  • Ingrédients :

2 grosses poignées de belles fanes de radis, sans les tiges
30 g de parmesan, ou autre fromage sec, râpé ou coupé
30 g de pistaches non grillées et non salées, ou d’amandes ou de pignons de pin ou d’autres fruits à coque (les noix donnent un goût un peu amer)
1 gousse d’ail
1 petit ruban de zeste de citron (facultatif)
2 c.s. d’huile d’olive, ou plus selon la consistance que vous souhaitez
sel
poivre
piment en poudre

  • Préparation :

Mettez tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur, d’un blender ou d’un mini-hachoir, et mixez par courtes impulsions jusqu’à obtenir une pâte homogène.  Ceci produit un pesto épais ; vous pouvez rajoutez de l’huile et mixer à nouveau pour obtenir la consistance que vous préférez. (Le mélange peut aussi être fait au mortier et au pilon)

Goûtez, rectifiez l’assaisonnement, et versez dans un contenant hermétique en tassant bien, comme par exemple un bocal en verre.

Le pesto se garde quelques jours (un peu plus si on couvre la surface d’une fine couche d’huile). On peut aussi le congeler en petites portions dans un bac à glaçons.

 

Les feuilles et filtres biodégradables

Il y a deux ans, je buvais un café en terrasse avec mes sœurs… C’était l’été, il faisait beau, on parlait, et bien sur, on s’est mises à fumer. Ma plus grande sœur a alors sorti ses feuilles, ses filtres, son tabac. Mais ses feuilles et ses filtres n’étaient pas pareils que les miens, leurs emballages étaient verts… Elle m’a alors dit que la marque ocb avait lancé une gamme de produits biodégradables. Déjà, je me demandai « Est-ce vrai ? Est-ce que cela n’est pas une action commerciale ? ». Un an plus tard, mon vendeur de tabac me donne un paquet de filtres biodégradables, sans que je ne lui demande rien, et une amie me dit : « mais c’est parce que c’est plus cher ». Eh oui, un paquet de filtres coûte 30 centimes plus chers qu’un paquet normal. J’ai donc décidé de me pencher sur la question… Malheureusement, il y a peu d’informations… La recherche Google a abouti sur une série de sites qui proposent d’en vendre. J’ai quand même appris qu’on pouvait en acheter sur amazon… Wahou ! Je vais donc vous exposer de quoi sont faits les filtres et feuilles biodégradables (les informations viennent du site ocb, elles ne sont donc pas très objectives). Les filtres sont faits en fibre de pure cellulose, ils ne sont pas blanchis et se décomposent en 28 jours. Pour les feuilles, elles sont faites avec du Chanvre qui apparemment est cultivé dans le Sud Est de Paris. Et puis là, on a tout un cours sur la culture du Chanvre. On apprend qu’il est semé fin mars-début avril, qu’il étouffe les mauvaises herbes, qu’ocb n’utilise pas d’insecticides ni de système d’irrigation…

Enfin, apparemment tout est parfait. Oui mais, est-ce que nous pouvons croire à ces informations ? Parce qu’elles viennent du site natural-experience d’ocb. On peut penser qu’il s’agit d’une énième action commerciale. Donc bon, je vous laisse vous faire votre propre opinion. Cependant, on peut aussi se poser comme question est-ce qu’il ne faut pas mieux acheter ces filtres et ces feuilles que d’autres plein de plastiques ? Enfin, il n’empêche que le mieux est de jeter ses mégots dans les poubelles. Maintenant, la ville de Paris en a créé des spéciales pour cela. C’est vrai qu’il est possible de parcourir une rue et de ne pas trouver de poubelles ou qu’il n’y ait pas de sacs plastiques dedans… Ces situations sont possibles. Je vous conseille alors d’acheter un cendrier de poche… Enfin, de nombreuses solutions existent pour éviter de polluer nos rues avec nos mégots de cigarette… Voilà voilà !

Sur ce, adios amigos,

Fanette